Converger ensemble vers les communications et la collaboration unifiées

Vidéo-surveillance : le compte rendu de l'atelier du 28 Mars

Le jeudi  28 Mars, EBEN, en collaboration avec le CDRT, a réuni une trentaine de participants à son atelier sur le thème «  La vidéo suveillance une nouvelle source d'opportunités d'affaires pour les réseaux de distribution. Où en sommes- nous  sur les technologies et les certifications »

 

A2803-1Les  Présidents d'EBEN et du CDRT ont présenté leurs organisations respectives tout en rappelant la complémentarité des deux structures, l'une étant le syndicat professionnel représentant et défendant les intérêts des intégrateurs, l'autre se positionnant comme un lieu de rencontre, d'échange et de réflexion entre les acteurs de la convergence IT et télécoms.

 

Atelier réalisé avec le parrainnage de MOBOTIX et de Bureau Veritas - nous remercion ces deux partenaires pour leur soutien et leur participation active au bon déroulement de cet atelier.

 

 

 

Axis28032013Laurent CARO, Directeur Commercial d'AXIS, société informatique dominant le marché de la vidéo sur IP a expliqué aux participants que nous vivons actuellement la transition de la vidéosurveillance analogique vers le numérique. En 2011, le marché mondial de la vidéosurveillance était évalué à 10,5 milliards de dollars, ce chiffre devrait doubler et représenter 20,5 milliard de dollars en 2016. Le marché mondial des caméras réseau devrait atteindre un taux de croissance annuel de plus de 25 % au cours des cinq prochaines années. On relève des disparités selon les secteurs ; les transports sont équipés en vidéosurveillance numérique à 35%, en revanche, les marchés bancaire et retail présentent encore beaucoup d'opportunités (15% de pénétration IP sur ce secteur seulement).  La France devrait avoir une croissance moyenne aussi autour de 25%.

Axis est maintenant devenu leader mondial dans ce secteur grâce à ses solutions en tout IP . Axis vient de lancer une solution en Cloud.

Monsieur CARO a ensuite indiqué les avantages conséquents qu'apporte la vidéosurveillance sur IP par rapport à l'analogique. Grâce à l'IP, on obtient notamment une qualité d'image nettement supérieure, une meilleure évolutivité, des coûts de stockage nettement réduits (moins de 1$ le gigabyte) et des capacités de stockage accrues, une analyse intelligente du contenu de la vidéo (dénombrement de personnes, détection de passage, ...) La capacité est doublée tous les 18 mois ( Loi de Moore). La réussite par les partenariats avec les éditeurs, les sociétés spécialisées dans le stockage, les intégrateurs et distributeurs.

La vidéosurveillance représente donc  une nouvelle source d'opportunités d'affaires non négligeable. Pour Laurent CARO,  « Ce marché est en majorité porté par des électriciens et des entreprises de sécurité qui n'ont pas forcément les compétences en matière d'IP, votre challenge est aujourd'hui de pénétrer ce marché face à ces autres distributeurs. » Vous pouvez facilement devenir des experts, en vous certifiant et en formant vos clients.

Les adhérents du CDRT peuvent visualiser la présentation de Axis :

 

logo-mobotixPatrice FERRANT, Directeur commercial de MOBOTIX, entreprise innovatrice et pionnière dans le secteur technologique des caméras réseaux qui fabrique 10 000 à 12 000 caméras HIRes par mois en Allemagne a ensuite abordé les solutions intelligentes embarquées dans les caméras et les services autour. Mobotix s'est très vite orienté vers le numérique et la très haute définition.

 

Il est revenu sur la haute qualité de l'image, plus la résolution est élevée, plus l'image est détaillée et nette. En technique analogique, une image enregistrée possède généralement 0,1 mégapixel (CIF). Avec une résolution de 3,1 mégapixels, les caméras MOBOTIX offrent une image 30 fois plus précise. C'est pourquoi elles permettent de surveiller des zones plus vastes, avec une vision à 360°, réduisant ainsi le nombre de caméras requises et les coûts induits.

 

Il a également évoqué la discrétion de ces caméras qui se fondent totalement dans leur environnement. Ce sont de véritables ordinateurs qui peuvent s'interfacer sur différents terminaux tels que tablettes, smartphones, écrans domotiques, ... Patrice FERRANT nous livre des exemples d'application : réception d'une notification sur le smartphone lorsque quelqu'un sonne à la porte, possibilité d'ouvrir la porte, de parler au visiteur, de laisser un message, le tout à distance. MOBOTIX offre le logiciel de vidéosurveillance et la licence est gratuite, service qui peut permettre de se différencier sur le produit.

 

Patrice FERRANT termine son intervention en précisant que MOBOTIX propose un programme partenaire avec des formations destinées aux professionnels non issus de ce métier.

Les intervenants échangent avec  la salle. Avant de se lancer dans cette activité, il apparait indispensable de former les équipes commerciales à l'optique et à l'avant-vente afin de pouvoir proposer au client un produit et un service adapté à ses besoins.

Vous pouvez également accéder à l'espace de téléchargement des documents mis à votre disposition par Mobotix ici (certains de ces documents sont à accès public, d'autres sont restreints aux adhérents du CDRT).

 

Nathalie COQUARD, Ingénieur Certification a d'abord présenté le CNPP, expert en prévention et en maîtrise des risques qui a pour vocation de développer, diffuser et évaluer les connaissances et savoir-faire en sécurité des personnes, du patrimoine matériel et immatériel et de l'environnement, dans toutes les activités et tous les milieux.

Les référentiels APSAD répondent à des besoins variés des professionnels de la sécurité et sont élaborés par les experts du CNPP, en concertation avec les différents acteurs de la sécurité. Les référentiels APSAD s'appliquent plus particulièrement à l'installation des équipements et systèmes de sécurité incendie et vol, ainsi qu'à l'organisation de la sécurité.

 

Les documents R (Règles) ont obtenu le consensus de toutes les parties prenantes : assureurs, utilisateurs, organismes professionnels... Le référentiel APSAD R2 définit les exigences techniques minimales applicables aux systèmes de vidéosurveillance, avec des caméras implantées à l'intérieur ou l'extérieur. Il donne des recommandations pour concevoir, installer et maintenir des systèmes de vidéosurveillance dans des applications de sécurité.

 

La certification NF Service & APSAD - Vidéosurveillance selon NF 367-I82 peut être obtenue simultanément avec la certification en détection d'intrusion selon NF 367-I81.

 

Les caractéristiques certifiées sont les suivantes :

  • Les relations commerciales,
  • La conception de l'installation (analyse de risque),
  • La réalisation de l'installation,
  • La réception et la vérification de conformité initiale de l'installation,
  • La maintenance,
  • Les vérifications périodiques,
  • Les dispositions d'organisation et de satisfaction des clients,
  • Le personnel,
  • Les moyens matériels,
  • Le suivi du client.

 

Pour les clients, la certification APSAD présentent des intérêts évidents :

  • Une approche globale et des systèmes de sécurité durables et conformes à leurs besoins
  • La garantie de fiabilité et d'efficacité des systèmes de sécurité
  • Des professionnels dont la compétence est vérifiée par un organisme tierce partie indépendant
  • Le respect d'engagements de service, la mesure de la satisfaction client et l'amélioration continue
  • Une certification métier à laquelle sont associées toutes les parties prenantes.

 

240 établissements « installateurs – mainteneurs » en vidéosurveillance sont certifiés NF Service / APSAD (liste sur www.cnpp.fr).

 

Eric MAJOU, dirigeant de la société TDO – Téléphonie de l'Ouest, intégrateur en téléphonie en Vendée, s'est lancé dans la vidéosurveillance. Au lancement de l'activité, TDO n'était pas certifié et souffrait d'un manque de crédibilité face à un concurrent sur son territoire qui lui, était certifié. Eric MAJOU a alors remis à plat tous les process de la société, a mis en place un plan qualité puis s'est lancé dans la certification. Après un audit blanc qui a permis de réaliser des correctifs entre les pratiques de l'entreprise et les exigences du référentiel, TDO a obtenu sa certification  NF Service / APSAD en janvier 2012. Cette démarche avait été initiée en janvier 2010, soit près de deux ans de travail. Si l'investissement peut paraître conséquent (près de 45 000 €, 600 heures de réunion, achat de matériel, écriture de toutes les procédures, ...), le retour sur investissement est important et les bénéfices sont avérés : 85% des devis établis par TDO aboutissent sur une commande et seulement 1% de perte vers la concurrence. Eric MAJOU ajoute qu'il n'a aucun regret et qu'il s'est même lancé dans une nouvelle certification.

 

bv2003La matinée s'est terminée avec la présentation de la certification SVDI (Sécurité Voix Données Image) par Philippe DURAND - Directeur de programme Bureau Veritas Certification, leader mondial de la certification. Cette certification est le résultat d'une attente du marché et d'une réflexion des utilisateurs afin de répondre au contexte lié à l'arrêté du 3 août 2007 qui a pour objectif d'alléger les contraintes des maîtres d'ouvrages lorsqu'ils font appel à une entreprise certifiée pour la réalisation d'un système de vidéosurveillance.

 

La certification SVDI en vidéosurveillance permet à toute entreprise d'installation et/ou de maintenance d'attester de son savoir faire de l'étude à la maintenance auprès des clients, des fournisseurs, des partenaires....

 

La finalité de la démarche est multiple :

  • respecter des engagements clairs et lisibles vis à vis des clients,
  • valoriser le processus de qualification de l'ensemble du personnel de l'entreprise,
  • trouver dans l'expression du référentiel un cadre de management par la qualité du service source d'amélioration continue,
  • obtenir une reconnaissance du savoir-faire et des compétences de la profession par l'ensemble des parties prenantes dont les pouvoirs publics et les assureurs.

 

Cette certification est valable pour une durée de 4 ans avec des audits de suivi tous les 18 mois.

 

Pour obtenir cette certification, les professionnels doivent prouver:

  • Un accueil et une écoute personnalisés
  • Un lien contractuel sans ambigüité avec le client
  • Une organisation dédiée à la maîtrise et à la gestion des prestations
  • La compétence au service du client
  • La maîtrise des moyens matériels
  • Un suivi rigoureux des prestations techniques et de leur mise en œuvre
  • Un Service après-vente clairement défini contractuellement ou un engagement responsable du service après vente

 

Une entreprise qui a déjà installé des règles d'organisation et des procédures peut se présenter à la certification en 3 mois, en 6 mois si elle a des doutes et en 9 mois si l'entreprise n'a pas d'expérience.

 

Les adhérents du CDRT peuvent visualiser la présentation de Bureau Veritas :

 

Vous pouvez également accéder à l'espace de téléchargement des documents mis à votre disposition par Bureau Veritas ici (certains de ces documents sont à accès public, d'autres sont restreints aux adhérents du CDRT).

 

 

La vidéosurveillance : un métier à part entière qui offre de réelles opportunités d'affaires.